Le texte d'Yvette Le Gall


Aspirateur, balais, béton, engins, étais, graviers, parpaings


Dans le hall d'accueil, au sol, une bâche, un tas de gravier, une machine à nettoyer les sols et des balais. Les travaux au Triangle commenceraient-ils?


Depuis dix ans Régis Perray développe son travail autour des lieux qu'il arpente, des sols qu'il déblaie, balaie, lave, astique, patine. Par exemple, pendant 15 jours, il balaie les routes et ramasse mes détritus aux abords des pyramides de Gizeh; il astique le plancher du Musée des beaux-arts de Nantes (Patinage artistique) pendant un mois et demi; il marche pendant sept jours sur le labyrinthe de la cathédrale d'Amiens pour sa Rentrée en sol.


Il prend soin de la terre sous nos pieds, celle qui nourrit, celle où marcher, contempler, enterrer, vivre. En action, jour après jour, Régis Perray se donne aussi le temps de regarder le monde, de l'expérimenter.


Depuis longtemps, il observe la ville et ses architectures: surtout les constructions, les démolitions et les rénovations. Dans toutes les villes qu'il traverse, il photographie les bennes de chantiers et les rouleaux compresseurs. Pour lui celui-ci est le roi des véhicules: il écrase le bitume, vibre, passe et repasse pour laisser derrière lui un beau tapis propre et lisse.


Pour les Travaux du Triangle il recouvre le sol, le protège, ajoute des "sur-sols", des matériaux. Les outils de nettoyage du Centre culturel proviennent du local d'entretien, ils sont exposés et utilisés quotidiennement par le personnel. Ces balais, aspirateur, machine à laver le sol, évoquent l'univers et le temps du travail, l'effort fourni, le rythme d'une journée. Au gré de sa déambulation, le visiteur découvre à ses pieds quelques engins, entre jouets et maquettes. C'est la première fois que l'artiste présente une série de maquettes d'engins de travaux qu'il fait dialoguer avec un lieu et des matériaux.








 







 



© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Régis Perray, Les travaux au Granit de Belfort

Exposition du 17 octobre au 19 décembre 2008. Le Triangle scène nationale, boulevard de Yougoslavie - 35200 Rennes. Tél.: Ouverture lundi, mardi, jeudi, vendredi de 14h à 19h, le mercredi de 9h à 19h, le samedi de 14h à 17h.


Par le duo matériaux/miniatures, il crée des scènes qui évoquent l'enfance. Par le jeu d'échelle, il laisse entrevoir l'absurde, l'impossible, à l'oeuvre ici et ailleurs dans la vie.


En regard de l'espace ponctué de volumes et d'objets, s'ajoute une vidéo, Le balai, la pelle, le râteau et le rouleau compresseur, filmée à Séoul, tel un ballet urbain. Les Travaux du Triangle, qui explorent la frontière ténue entre le réel et sa représentation, sont l'occasion de recouvrir l'espace pour mieux le découvrir.

Régis Perray, Les travaux au Triangle, Belfort, 2008

  Régis Perray, Les travaux
  Le Granit, Belfort
  17.10 - 19.12.2008

Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (P-Q)