Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (P-Q)

  Estefanía Peñafiel Loaiza, fragments liminaires
  Centre photographique d’Île-de-France, Pontault-Combault

  18.04 - 28.06.2015

Communiqué de presse


Le Centre photographique d’Île-de-France présente l’exposition d’Estefanía Peñafiel Loaiza, fragments liminaires, en inauguration de son cycle « Les Précipités », nouveau programme dédié à la cristallisation, à la visibilité de projets de recherches en cours liés à ses résidences de création. Ce programme se veut propice à la surprise, à l’innovation et à l’impromptu.

« Tout le travail d’Estefanía Peñafiel Loaiza, dans ses divers modes d’expression (symbolique, narratif, indiciel ou simplement évocateur) et ses divers médiums (photographie, vidéo, installation, texte, performance), fait montre d’une grande cohérence, comme si chacune de ses pièces était un fragment d’une oeuvre globale, dont nous ne voyons encore que les débuts, le liminaire. Il y est question de visibilité et d’absence, d’histoire et de mémoire, de déplacement et de territoire, et toujours avec une grande simplicité et une économie de moyens. » Marc Lenot

 

























































.
















 







Exposition du 18 avril au 28 juin 2015. Centre photographique d’Île-de-France, Cour de la Ferme Briarde, 107 avenue de la République - 77340 Pontault-Combault. Tél.: +33 (0)1 70 05 49 80. Ouverture du mercredi au vendredi de 13h à 18h, samedi et dimanche de 14h à 18h.



Estefanía Peñafiel Loaiza, fragments liminaires

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Accueillie en résidence de postproduction au CPIF entre octobre 2014 et janvier 2015, Estefanía Peñafiel Loaiza a travaillé, à cette occasion, à la finalisation de sa série de photographies un air d’accueil. Cette artiste franco-équatorienne est aussi celle choisie par le critique et bloggeur Marc Lenot, lauréat du prix AICA France 2014*, pour sa présentation d’une oeuvre devant le jury de l’Association Internationale des Critiques d’Art. Outre la publication d’un livre financé par l’AICA France, ce Prix donne lieu à la tenue de l'exposition Fragments liminaires. Sans être une rétrospective du travail de cette jeune artiste, cete exposition regroupe un certain nombre de ses travaux plus anciens au sein desquels sa série récente un air d’accueil, est mise en perspective.


* Le prix de la section française de l’Association internationale des critiques d’art récompense la prestation d’un critique qui présente en 7 minutes d’images commentées un artiste.